Recherches sur le Gambit du Roi

Samedi, en dernière séance du club, nous avons regardé le gambit du Roi côté noir. Merci à Bachir, Diego et Sébastien pour leur participation et remarques. J’ai essayé de présenter ce que j’avais recherché sur le sujet m’étant basé sur deux idées générales dont je comptais me servir de guides pour créer un répertoire noir avec 1…e5 en réponse à 1.e4 :

– Attaquer le pion e4, dès que l’occasion raisonnable se présente

– Jouer d5, dès que l’occasion raisonnable se présente

Remarque : ces deux idées pourraient presque être regroupées en une seule puisque d5 attaquera souvent e4.

Le gambit est refusé – Jouer d5 dès que possible

Après différents tests, j’en étais arrivé à choisir une ligne où l’on refuse le gambit : le contre-gambit Falkbeer.

Contre-gambit Falkbeer

Ce contre-gambit est considéré comme correct par la théorie. Un de ses avantages est que ce sont alors les Noirs qui imposent une ligne. Ce sont les Blancs qui doivent être préparés à l’affronter parmi de nombreuses autres. A Austerlitz, Napoléon prit grand soin de choisir le champ de bataille et cela permit la victoire de son armée bien qu’inférieure en nombre. A l’issu de l’ouverture, j’ai remarqué que les deux camps pouvaient avoir les arguments suivants en milieu de jeu :

– une majorité de pions pour chacun des camps aux ailes opposées

– avantage de développement et éventuelle initiative pour les Noirs

– paire de Fous pour les Blancs

Ce n’est pas du goût de tout le monde de lutter contre une paire de Fous et la finale pourrait se révèler, au minimum, plus facile à jouer pour les Blancs. J’en suis revenu à regarder à nouveau la première idée guide.

Le gambit est accepté – Attaquer le pion e4 dès que possible

La défense Schallop qui semble moins chérie par la théorie que le contre-gambit Falkbeer est intéressante car contrairement à ce que j’avais cru au départ, le coup 3…Cf6 qui attaque e4 est aussi jouable face aux autres variantes possibles du gambit 3.d4, 3.Cc3, 3.Fc4. Et cela satisfait mes tendances économes dans l’ouverture.

 Défense Schallop

Le GM Eugène Perelshteyn propose ce système : https://www.youtube.com/watch?v=KZt2eaW_K24&t=224s

Au club, José est celui à consulter et affronter pour mettre à mal nos tentatives de défenses 😉

La recette d’Etienne : Sébastien et moi-même avons beaucoup apprécié cette video de la chaîne Blitzstream où Etienne Bacrot explique des lignes pour jouer 1…e5 avec confiance, dont une évidemment face au gambit du Roi : https://www.youtube.com/watch?v=THuTGnSC-Xg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *